Subscribe For Free Updates!

We'll not spam mate! We promise.

mardi 26 janvier 2016

Selon une étude : Une pincée de curcuma est plus efficace qu’une heure d’exercice.


Rien ne peut remplacer l'exercice, mais l’extrait de curcuma est une puissance naturelle qui produit des avantages similaires pour la santé cardiovasculaire, notamment chez les femmes qui souffrent des problèmes associées à la santé artérielle à cause de l’âge.



Malgré le manque d'intérêt général par les praticiens de la médecine conventionnelle dans le rôle du curcuma dans la prévention des maladies du cœur, de nombreuse études publiées sur ses remarquable propriété cardio-protectrice. L'année dernière, une étude publiée dans l'American Journal of Cardiology qui a prouvé que l’extrait de curcuma réduit le risque de crise cardiaque de 56%. Ainsi, une autre étude publiée dans la revue Nutrition Research en 2012 qui a révélé que la curcumine, le polyphénol primaire dans le curcuma et qui donne sa couleur dorée, est aussi efficace dans l'amélioration de la fonction vasculaire chez les femmes ménopausées qu’un régime et ou un entraînement aérobie d'exercice modéré. 
La longue étude de 8 semaines a impliqué 32 femmes ménopausées qui ont été réparties en 3 groupes: un groupe contrôle sans traitement, un groupe exercices, un groupe curcumine. Les chercheurs ont vérifié la santé de la paroi interne de leurs vaisseaux sanguins (endothélium) en utilisant des ultrasons pour mesurer la dilatation artérielle dépendante du flux sanguin, un indicateur bien connu d’élasticité des artères et par suite de la fonction endothéliale. Une perturbation de la fonction endothéliale est considérée comme une cause essentielle du développement de l’athérosclérose . Par conséquent, tout ce qui peut prévenir, réduire ou inverser la dysfonction endothéliale peut réduire la morbidité et la mortalité associées aux maladies cardiovasculaires.
Les femmes du groupe curcumine ont reçu 150 mg d’extrait de curcuma par jour, pendant 8 semaines, en leur fournissant 25 mg de curcumine en dispersion colloïdale de nanoparticules de curcumine. Leurs habitudes, concernant leur régime alimentaire et exercices sont restées  inchangées au cours de la période d’étude.
Les femmes du groupe exercices furent soumises à des exercices aérobie plus de 3 jours par semaine (2 à 3 séances supervisées et des exercices supplémentaires à la maison). Au cours des 8 semaines, leur programme d’exercices comprenait du vélo et de la marche pendant 30 à 60 minutes par session, variant en intensité de 60 % de leur fréquence cardiaque maximale déterminée individuellement dans la phase initiale du test, à 70-75 % de la fréquence cardiaque maximum dans la seconde moitié de l’expérience.
Au bout de 8 semaines, la dilatation induite a augmenté significativement dans le groupe exercice et dans le groupe curcumine, comparé au groupe contrôle. Les chercheurs ont conclu:
"La présente étude a montré que l’ingestion régulière de curcumine ou des exercices réguliers d’aérobie ont considérablement amélioré la fonction endothéliale. L’ampleur de l’amélioration de la fonction endothéliale qui était comparable dans les deux groupes, suggèrant que la curcumine peut prévenir le déclin de la fonction endothéliale associé à l’âge chez les femmes ménopausées"


Discussion:
Alors que cette étude est encourageante pour les personnes qui utilisent déjà du curcuma dans leur alimentation, ou prennent des suppléments de curcumine pour se protéger d’une large variété de maladies potentielles, il devrait être clairement indiqué que l’exercice ne devrait pas,ne peut pas être remplacé par un supplément. De même, l’exercice ne peut remplacer la place cruciale que joue le curcuma dans la santé et les maladies humaines. Bien sûr, si on incorpore beaucoup d’exercice régulier avec des doses régulières de curcuma dans sont alimentation, la synergie des avantages pour la santé va probablement dépasser de loin l’exercice ou le curcuma pris isolément. Cette étude n’a pas examiné les effets d’une utilisation combinée du curcuma et de l’exercice, mais c’est du bon sens de dire que nous ne devrions pas rester assis à attendre un autre essai clinique avant d’employer cette stratégie évidemment optimale.
Une autre étude intéressante a été publiée par le même groupe de recherche en 2012 dans l’American Journal of Hypertension. Elle a observé l’effet combiné de la curcumine et de l’exercice chez les femmes ménopausées dans l’amélioration de la tolérance au stress du muscle cardiaque. Elle a constaté que « l’exercice d’endurance régulier combiné avec la prise quotidienne de curcumine peut réduire la postcharge ventriculaire gauche dans une plus grande mesure qu’une seule thérapie chez les femmes ménopausées, qu’il s’agisse de l’une ou l’autre des interventions ». La postcharge ventriculaire gauche chronique peut contribuer à l’hypertrophie pathologique de cette région du coeur et est liée à l’hypertension artérielle et des maladies de la valvule aortique. Ces résultats montrent clairement que la combinaison de l’exercice avec le curcuma (ou la curcumine) va produire le plus de bienfaits.
Un avantage supplémentaire d’utiliser le curcuma avec l’exercice est le fait que c’est un remède idéal pour réduire l’inflammation et la douleur liées à l’exercice. Il s’est déjà montré très efficace pour soulager les symptômes liés à l’arthrose et à l’arthrite.


Please Give Us Your 1 Minute In Sharing This Post!
SOCIALIZE IT →
FOLLOW US →
SHARE IT →
Powered By: BloggerYard.Com

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire