Subscribe For Free Updates!

We'll not spam mate! We promise.

vendredi 23 septembre 2016

Ce n’est ni du sucre ni du sel, mais c’est le poison blanc le plus dangereux que vous consommez tous les jours


Vous entendez constamment que le sucre et le sel sont des  poisons blancs nocifs pour le corps, mais ceci ce n’est ni le premier ni le deuxième, c’est un autre ingrédient alimentaire populaire qui est plus dangereux que les autres. Il s’agit du glutamate de sodium E621 - un additif utilisé largement dans l'industrie alimentaire, ainsi que dans les restaurants.
Le glutamate de sodium E621 est utilisé principalement pour améliorer le goût des aliments. Il se présente sous la forme de poudre cristalline blanche semblable à du sel et du sucre. On le trouve dans presque tous les aliments fabriqués. Outre l'amélioration de la saveur des aliments, il augmente aussi l'appétit, crée la dépendance et mène à la suralimentation et l'obésité.
Selon une recherche scientifique, le glutamate de sodium stimule les cellules du cerveau en créant un effet similaire à la drogue. Cette substance est rapidement absorbée par le cerveau pendant qu'elle circule dans la circulation sanguine. Une fois qu'il atteint le cerveau, il déclenche un changement dans les gènes responsables du sens du goût. Des quantités élevées de glutamate de sodium sont présentes dans de nombreux produits populaires, y compris les saucisses, frites, soupes instantanées, des boîtes de conserves, la bière ....
Note importante: La dose journalière recommandée pour le glutamate de sodium est de 1,5 grammes pour les adultes et pas plus d’un demi-gramme pour les enfants. Cependant, aujourd'hui, près de 200 mille tonnes de cet additif sont utilisés sur une base annuelle moyenne dans le monde.
Une surdosage du E621, conduit à des vertiges, des migraines, des troubles visuels, déséquilibre hormonal, des nausées, une faiblesse, des étourdissements, des douleurs thoraciques... également connu comme le syndrome du restaurant chinois,
Le glutamate de sodium a été découvert par un chimiste japonais, Ikeda Kikunae en 1907. Il améliore non seulement le goût naturel des aliments, mais il améliore aussi le goût et l'arôme des conserves et des aliments surgelés. Les Américains sont les plus grands consommateurs d'aliments transformés dans le monde.
Une étude menée au sein d’un laboratoire sur un groupe des souris, a prouvée la perte de leurs visions après la consommation des aliments contenant le glutamate.
Il est important de savoir que les fabricants d'aliments profitent beaucoup de l'utilisation de E621, car il réduit non seulement le coût de la production, mais augmente également les ventes des produits.
Donc, la prochaine fois que vous achetez des aliments, vérifier les ingrédients et éviter les produits qui contiennent E621.
Les épices naturelles sont une alternative beaucoup plus saine que cet additif alimentaire.

Please Give Us Your 1 Minute In Sharing This Post!
SOCIALIZE IT →
FOLLOW US →
SHARE IT →
Powered By: BloggerYard.Com

17 commentaires:

  1. (Une étude menée au sein d’un laboratoire sur un groupe des souris, a prouvée la perte de leurs visions après la consommation des aliments contenant le glutamate.)

    La perte de leurs visions... C'était des souris droguées que le glutamate aurait donc guéries ??

    RépondreSupprimer
  2. Source de l'étude scientifique s'il vous plaît .

    RépondreSupprimer
  3. Comme d'habitude, on roule beaucoup de gens dans ...le glutamate !
    Peut-être même s'y roulent-ils eux-mêmes :
    ceux qui ne lisent pas - ou en diagonale - l'article ET, surtout, ceux qui sont peu curieux de la mathématique :
    "Note importante: La dose journalière recommandée pour le glutamate de sodium est de 1,5 grammes pour les adultes et pas plus d’un demi-gramme pour les enfants. Cependant, aujourd'hui, près de 200 mille tonnes de cet additif sont utilisés sur une base annuelle moyenne dans le monde."

    Un bref calcul permet de relativiser vite fait tout en ne mettant pas le papier en cause ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 200 000 000 000 g / 1 milliard d habitants = 200 grammes par habitant par an, s'il y a 1 milliard de consommateurs par exemple

      Supprimer
  4. @afvintage donc c'est bien mdr... cela ne vous choques pas puisque la dose journalière n'est pas dépasser ? olala bon courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est au delà de ce constat, si on le fait par 7 milliards d'être humains, ça fait environ 30 g par an, soit moins de 0,1g par jour. Un produit inoffensif à 1,5 g par jours dont on consomme, il faut relativiser. Sinon je vous conseil de ne plus boire d'eau, ça peut entraîner un coma hydraulique, et en plus ces fourbes d'industriels en mettent dans tout les produits de tout les jours (sauf l'huile c'est pas très missile a l'huile).

      Supprimer
    2. Vous avez compté ceux qui meurent de faim je crois...

      Supprimer
  5. Effets largement exagérés dans cet article concernant un produit utilisé depuis des décennies sans problème en Asie

    RépondreSupprimer
  6. Bien d'accord avec Kettyscarlett. Le producteur le plus connu est le japonais Ajinomoto... et les asiatiques ne s'en portent pas plus mal semble-t-il! Comme quoi les médias sont toujours prêts à raconter n'importe quoi, histoire de faire le buzz...

    RépondreSupprimer
  7. aujourd'hui 80% des ejunes adolescents japonais portent des lunettes, ouvres les yeux...

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Merci beaucoup pour l'informations

    RépondreSupprimer
  10. O°-p j'en mets sur mes tartines à la place du Nutella et depuis je vais bien mieux que si ça allait plus mal

    RépondreSupprimer
  11. J'aimerais connaitre la ou les sources de ce beau discours, oui le glutamate peut être nocif pour plusieurs et oui il crée une habitude, un bon exemple le café de Tim Horton, les buveurs de café y retournent en disant que c'est le meilleur, tant qu'au saucisses et à toute la charcuterie ce sont des nitrates qu'on y ajoute et pour les personnes qui fabriquent leurs charcuterie maison, ils y ajoute du salpêtre. ( Les excitotoxines telles que les glutamates ou l'aspartame (E951) peuvent accélérer la progression d’un cancer et des métastases cancéreuses [23] Les glutamates sont dérivés de l'acide glutamique biosynthétisé à partir de micro-organismes qui peuvent être transgéniques et/ou cultivés sur substrats alimentaires transgéniques (maïs). [16][22].) source les aliments transformés

    RépondreSupprimer
  12. D'autres scientifiques, tel John Olney, croient que les primates sont aussi sensibles aux effets nocifs des excitotoxines50 et que l'humain concentre ces excitotoxines dans le sang même encore plus que chez les autres animaux51. Basées sur ces recherches, ils disent que l'humain est même de 5 à 6 fois plus sensible à ses effets nocifs que chez les rongeurs52. Ils sont d'accord sur le fait que l'utilisation du glutamate monosodique ne fait pas beaucoup augmenter les taux d'acide glutamique chez les adultes, cependant ils sont alarmés par les effets potentiels chez les enfants53 et sur les effets potentiels à long terme (maladie neurodégénérative) de petites et moyennes variations de niveau d'excitotoxines dans le plasma54. D'ailleurs les fonctions du cerveau et la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique du cerveau chez l'enfant ne sont pas les mêmes que chez les adultes.

    RépondreSupprimer
  13. Il paraît qu'en combinant ça à l'aspartame dans le sang, ça "plastifie" le cerveau...! :O

    Alzheimer et AVC ont de beaux jours devant eux! ^^

    RépondreSupprimer